0
630

Épiceries solidaires ou aide alimentaire dans la smart city

Chaque semaine, le Hub Smart City présente un portrait d'entrepreneur en partenariat avec Shamengo.

En France, plus de 3 millions de pauvres ont recours à l'aide alimentaire tous les jours. En 1997, Guillaume Bapst est directeur d'un office d'HLM  où il est confronté à des personnes ayant des difficultés financières. Il est animé par le désir d'aider ces personnes. Inspiré, d'un texte de Hengel qu'il cite lors du TedX de 2013 à Paris "Plus nos ressources sont fortes en proportion plus le budget alimentaire en proportion est faible et inversement", il crée une épicerie solidaire.

Ces épiceries ressemblent en apparence à tous les autres super marchés à la différence que les produits y sont moins chèrs qu'ailleurs. La specifité de ces épiceries est qu'elles reponsent sur l'achat et non le don. Chose qui contribue à  redonner à chaque client une citoyenneté économique.

Pour fonctionner, l'association sera subventionnée à plusieurs millions d'euros par des partenaires publics et privés. 

En 2000, plus de 300 épiceries étaient déjà ouvertes et accueillaient environ 150 mille bénéficiaires par jour.

Regardez la vidéo pour en savoir plus sur ces épiceries solidaires.

Retrouvez également l'intervention de Guillaume Bapst au TedX de 2013 :

Vidéo TEDxPARIS Guillaume Bapst


Le hub smart city répond à l’ambition de réunir dans un même espace les réflexions, les expérimentations et les réalisations faites  pour répondre aux enjeux de la smart city.

Retrouvez également notre sélection d'actualités sur la ville intelligente sur Flipboard et échangeons sur les réseaux Twitter et Linkedin.

Cet article a été consulté 630 fois.

Tendances