0
908

La Green Tech a désormais son incubateur

Inauguré récemment, le premier incubateur de start-up écologiques, à Champs-sur-Marne, accueille déjà 49 jeunes pousses.

Référencement de produits de construction écologiques pour le BTP, grâce à BIMConfig, individualisation et optimisation des consommations collectives, avec Collectinergy, et tableau de bord énergétique pour les bâtiments publics, un concept porté par Joole : tels sont quelques exemples des innovations en faveur de l'environnement développées au sein du nouvel incubateur Green Tech Verte, à Champs-sur-Marne. Inauguré le 8 septembre dernier par la Ministre de l'Environnement, il héberge pour l'instant 49 start-up, sélectionnées à la suite d'un appel à projet. Pendant six mois à un an, les jeunes pousses bénéficient d'un coup de pouce initial de 150 000 euros, ainsi que de conseils d'experts et d'un accès facilité à des investisseurs.

 

Le but ? Rationaliser la consommation énergétique des Français et les sensibiliser à la défense de l'environnement. C'est ainsi le cas de OuiHop, l'une des start-up de Green Tech Verte, qui édite une application smartphone d’auto-stop connecté 100% mobile et instantané, mettant en relation automobilistes et piétons sur un même trajet, en temps réel. Une façon d'avoir la smart attitude, en s'affranchissant des contraintes de planification.

 

Autre exemple, le projet porté par Eneo, baptisé à l'origine Pokemon Biodiv, et fondé sur une appli permettant de géolocaliser un promeneur et de lui indiquer les espèces, animales ou végétales, qu'il pourrait voir autour de lui. Les créateurs de l'appli misent sur les collectivités locales comme premiers clients, pour les parcs, les forêts et autres parcours nature.

 

Lysiane J.Baudu en partenariat avec La Tribune

Cet article a été consulté 908 fois.

Mots clés :

Environnement, start-up
Environnement