0
4172

Les Smartgrids comme solution énergétique à l’urbanisation

La consommation d’énergie est en constante augmentation dans les habitations. C’est donc indispensable de développer des solutions de maîtrise de l’énergie. Les Smartgrids permettent alors de moderniser le réseau électrique présent dans les villes via l’intégration de nouvelles technologies de l’information et de la communication, pour gérer les flux d’énergies. Réseaux électriques communicants, livraison d’électricité plus rapide… Aux Etats-Unis, 4,5 milliards de dollars ont déjà été investis dans la modernisation des réseaux. Découvrez comment les Smartgrids répondent aux enjeux énergétiques et environnementaux des smart cities.

Les enjeux des Smartgrids

Un réseau plus intelligent

smart grid smartgrid smart grids smartgrids infographieLes Smartgrids sont des réseaux d’électricité intelligents permettant de réguler les flux d’énergie dans la ville.

Plus en détails, un réseau électrique intelligent associe une infrastructure moderne avec les technologies du numérique. Ces technologies permettent de recueillir et de transmettre à la ville les informations de consommation énergétique de ses citoyens. Comment ça fonctionne, concrètement ? En fait, on contrôle les flux en temps réel, avec :

  1. Des capteurs installés sur l’ensemble du réseau. Ils permettent de connaitre les tendances de consommation des habitants et d’identifier les pics d’activité.
  2.  
  3. Des compteurs communicants installés chez les consommateurs directement. Ceux-ci fournissent des informations plus détaillées à l’échelle du ménage.
  •  

Grâce à toutes les données recueillies et analysées, la Smart City est capable d’optimiser la distribution de l’électricité pour fournir uniquement la bonne dose d’énergie à chaque foyer.

Au cœur de la Smart City, les réseaux intelligents possèdent pas mal d’avantages.

Des avantages économiques

smart grid smartgrid smart grids smartgrids infographieLes smartgrids permettent de diminuer les dépenses énergétiques car ils arrivent à réguler les pics de consommation. Cette régulation permet de diminuer les pannes généralisées. 

Par exemple, en Italie, la modernisation des réseaux électriques était une priorité afin d’éviter les pannes récurrentes. Pour ça, près de 30 millions de compteurs intelligents ont été installés. Ils ont permis de diminuer les pics de consommation de 5% et les coûts de gestion annuels des réseaux de distribution électriques.

À Malte, la gestion intelligente des réseaux électriques prend aussi tout son sens. Près de 250 000 compteurs intelligents ont été installés en ville. Ils permettent une mesure en temps réel des consommations d’électricité et permettent de détecter des fuites ou des problèmes techniques. Ce projet permet à l’île de maîtriser ses dépenses énergétiques et de déployer de nouvelles technologies au sein de son réseau intelligent.

Des avantages environnementaux

Le deuxième gros avantage des smartgrids, c’est de limiter l’impact des Smart Cities sur leur environnement.

Par exemple, les smartgrids intègrent les énergies renouvelables dans leur fonctionnement, ce qui était difficilement possible avant. Et oui, les énergies renouvelables fonctionnent par intermittence. Le solaire, l’éolien… on recueille ces énergies de façon peu prévisible, en fonction du climat. En plus, on ne sait pas bien quand on aura à les utiliser, et dans quelle quantité. Or, grâce aux données recueillies, les réseaux intelligents permettent de prévoir la consommation et donc la production nécessaire d’électricité sur le long terme. On peut donc plus facilement utiliser les énergies renouvelables dans les réseaux électriques.

smart grid smartgrid smart grids smartgrids infographieAussi grâce aux smartgrids, les consommateurs connaissent leur consommation en temps réel et peuvent ainsi mieux la maîtriser. Ça leur permet de faire des économies d’énergie et de baisser leur facture. Les pertes d’énergies sont réduites, permettant de diminuer l’impact environnemental.

Les Smartgrids répondent donc parfaitement bien aux enjeux et objectifs des Smart Cities. Néanmoins, une collaboration à tous les niveaux est nécessaire pour un bon fonctionnement de ces réseaux électriques intelligents.

Les acteurs majeurs des Smartgrids

Si les Smartgrids se développent, c’est grâce à la participation de nombreux acteurs, à tous les niveaux. Voici lesquels :

  1. Les pouvoirs publics et collectivités. Ils soutiennent et aident à la création des réseaux intelligents. Ils mettent en place des normes de communication et de protection des systèmes contre les détournements. Car qui dit réseau intelligent, dit collecte de données sensibles, et possibles failles de sécurité.
  2.  
  3. Les fournisseurs d’électricité. Ils installent les compteurs et recueillent les données du réseau, pour les analyser et ajuster leur production.
  4.  
  5. Les citoyens. Ils ont un rôle crucial. Grâce à l’utilisation des compteurs, ils peuvent réguler eux-mêmes leur consommation et donc ainsi participer à l’efficacité du système. Ils ne sont plus de simples consommateurs mais bien des acteurs majeurs dans le développement des réseaux intelligents. Sans leurs données, les Smartgrids n’existent pas.
Pour finir

Malgré tous les avantages, il faut aussi prendre en compte les limites de la pratique.

Les limites actuelles

Il y a trois grandes limites actuelles à l’intégration des smartgrids dans la Smart City.

  1.  
  2. smart grid smartgrid smart grids smartgrids infographieLe coût. Et oui, intégrer les smartgrids au sein des Smart Cities demande une transformation en profondeur. Conception et installation de capteurs, analyse de données… tout ça a un coût élevé. L’utilisation de smartgrids n’est donc actuellement pas envisageable pour toutes les villes, et dépend du budget.
  3.  
  4. Le développement d’une technologie suffisante. Pour gérer de façon intelligente les réseaux électriques de la ville, la Smart City doit être suffisamment avancée en termes de technologie. Rien ne sert de collecter un nombre incalculable de données si on ne peut pas les analyser correctement par la suite.
  5.  
  6. La conversion des mentalités. C’est la dernière limite à l’utilisation des smartgrids, car la plupart des compteurs sont installés chez les particuliers. Une prise de conscience globale est donc nécessaire pour généraliser le concept.
  7.  

Quel futur ?

Malgré les obstacles, il est certain que les smartgrids vont se généraliser dans les années à venir. Une sensibilisation du public aux enjeux environnementaux et à la maîtrise de la consommation énergétique est aussi à prévoir. Elle a déjà d’ailleurs commencé. 


Vous aimez cet article ?

Partagez le et suivez-nous sur : Twitter , Flipboard et Linkedin

Cet article a été consulté 4172 fois.

Energie