1
1769

Pas de Smart City sans Smart Mobility !

Plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui dans les zones urbaines. Ce chiffre croît d’année en année, mettant nos villes et nos territoires face à de nombreux défis. Optimisation des infrastructures, nouveaux usages et attentes, transition énergétique et gestion des ressources etc… autant de problèmes que le numérique pourrait contribuer à résoudre.

Le développement des villes a toujours été lié aux modes de déplacement. Les transports en commun ont notamment accompagné le développement des mégapoles en diminuant la superficie et le coût nécessaire au transport.

La progression de la puissance de calcul couplée à la disponibilité toujours plus importante  des données ont ouvert de nouveaux horizons pour les services urbains en général et pour la mobilité en particulier.

Chez Transdev, nous sommes convaincus que la Smart Mobility est un des enjeux clés de la Smart City.

La Smart Mobilty sera partagée, électrique  et autonome

La mobilité partagée est une réalité avec les transports en commun mais également avec de nouveaux services (services de bus à la demande, autopartage, co-voiturage, libre-service etc…) que le numérique nous permet de mettre à disposition de nos passagers. Les nouvelles solutions digitales permettent de combiner offre et demande en temps réel, de faciliter les paiements, et enfin de simplifier et d’améliorer l’expérience client.

La transition vers les véhicules électriques est entamée. Elle concerne tous les modes de transports qui sont aujourd’hui encore dépendant des énergies fossiles (Bus, voiture etc..). Si nous en sommes au commencement et que les défis restent grands pour tous les acteurs urbains, Transdev exploite en 2016 déjà 153 bus tout électriques. En parallèle, grâce à l’exploitation des données des réseaux, nous réduisons l’empreinte écologique des transports publics.

Le véhicule autonome n’est plus un fantasme. S’il reste du chemin à parcourir, c’est déjà une réalité, notamment sur des sites « réservés ». C’est ce que nous faisons par exemple sur la centrale EDF de Civaux où nous exploitons depuis avril 2016 six navettes électriques qui transportent 2000 personnes par jour sur un circuit de 2 kilomètres.  Avec les collectivités locales, nous développons des expérimentations qui nous permettent ensemble de mieux maîtriser ces technologies, leur impact ainsi que de préparer leur déploiement. Nous allons annoncer dans les semaines à venir de nouvelles expérimentations d’envergure.

A terme, c’est la promesse pour nos villes de réseau de transport plus efficaces avec de véritables flottes de navettes autonomes, moins polluants,  et d’une réduction significative de l’encombrement.

Vers une mobilité service

Le numérique permet aussi d’offrir aux passagers une expérience de mobilité plus fluide, sans couture, au cœur de la complexité urbaine. Avec une seule interface combinant les données disponibles, ils ont accès à l’ensemble de l’information nécessaire à leur déplacements (horaires, modes de transport, perturbations etc…) disponibles en temps réel, et parfois même de manière prédictive.

Lorsque l’on peut ajouter les facilités de paiement et les nouveaux services au dispositif en une offre unique, on parle alors de mobilité service (« Mobility as a Service »).  Ce prochain chapitre de la Smart Mobility dont Transdev est partie prenante est en expérimentation à Helsinki sous le nom de « Whim ».

Co-construire la ville de demain

Nous sommes convaincus du bénéfice et de l'efficacité d'une approche plus horizontale, qui ne s’appuie pas uniquement sur les technologies mais qui tire sa force d’une mise en réseau des savoirs faire et des talents.

Avec la Caisse des Dépôts et ses filiales, nous souhaitons co construire, co inventer la mobilité de la ville de demain avec tous les acteurs de l’écosystème urbain : les collectivités, les citoyens, les passagers, les industriels et les start up.

Thierry Mallet

Président Directeur Général Transdev

Cet article a été consulté 1769 fois.

Mobilité