Chapitre : 1

Alexandra Borsari 04/10/2018 - 12:55

La paille bâtisseuse.

La paille comme matériau de construction
Chapitre 1
La paille, un nouveau matériau de construction!

La paille n'est pas seulement un co-produit des céréales (blé, orge ou encore seigle parmi les plus cultivées en France) mais bien un élément essentiel dans la structure de ces plantes particulières. Tige comprise entre le chaume et le grain, sans grand intérêt nutritionnel, elle est à la fois un support pour la plante et un abri pour insectes et autres organismes vivants.

Compressée en botte, elle devient un matériau de construction à part entière avec des applications bien plus larges que les fonctions d'isolant auxquelles elle est parfois réduite. Support potentiel d'enduit au contraire de la plupart des autres isolants, elle peut aussi être porteuse. Saine, économique, durable, la paille a de nombreux atouts pour séduire maîtres d'oeuvre et d'ouvrage en quête de modes de construction bénéfiques pour l'environnement et les occupants. Le Réseau français de la Construction paille (RFCP) est l'acteur incontournable de la filière qu' il contribue à connecter et dynamiser.

Sur son site, le RFCP présente un aperçu des intérêts de cette tige multitâche (http://rfcp.fr/presentation/). Parmi ses adhérents, Gaujard Technologie scop (http://bet-gaujard.com/wp/) fait figure de référence. Bureau d'études spécialisé dans la structure bois et l'enveloppe des bâtiments en matériaux biosourcés basé à Avignon, son histoire commence en 1977 avec la création de l’entreprise de charpente Archipente Construction SA par Olivier Gaujard.

Un choix de société

Gaujard Technologie scop fait partie, de part sa forme légale, des entreprises du secteur de l'économie sociale et solidaire. C'est à la fois un engagement fort vis-à-vis des collaborateurs mais aussi de la société. Comme le dit Barbara Chevallier, chargée de développement: "nous voulons répandre l'art de construire avec ce qui est autour de nous et qui est abondant: une urgence pour lutter contre l'épuisement des ressources comme le sable par exemple." Au-delà, le fonctionnement en circuit local est aussi une manière efficace de s'affranchir des contraintes d'approvisionnement au long cour et de vivifier les territoires en les rendant moins sensibles aux soubresauts de l'économie mondialisée. Le message porté par l'ESS est ainsi bien plus politique qu'il n'y paraît.

Gaujard met le feu

L'entreprise a contribué à lever les freins réglementaires qui empêchaient un usage de la paille dans les constructions scolaires. Parmi les actions menées pour y parvenir, figure un exercice spectaculaire de résistance à l'incendie lors de la réalisation d'un groupe scolaire passif de 14 classes, isolé en paille à Issy-les-Moulineaux. L'essai au feu sur maquette à taille réelle a été effectué par le CSTB. L'objectif était de vérifier la tenue au feu de 30 minutes de la liaison plancher. Cet essai a permis de montrer que:"la paille compressée n’est pas un facteur aggravant en cas d’incendie car elle se consume très mal du fait de l’absence d’oxygène à l’intérieur de la botte. Ce test a désormais valeur de référence et a permis de lever un obstacle important à l’utilisation plus large de la paille dans les bâtiments."

(détails et lien vers le rapport du CSTB: http://bet-gaujard.com/wp/portfolio/groupe-scolaire-et-boulodrome-dissy-les-moulineaux/)

Merci à Barbara Chevallier de Gaujard pour son aide et sa disponibilité.Un merci particulier à Samuel Courgey, pionnier de l'eco-construction (paille, chanvre, entre autres).