Chapitre : 2

Wide Open 16/05/2018 - 09:01

Comment une application participative aide la ville de Détroit à Renaître de ses cendres ?

Détroit
Chapitre 2
Détroit est la première étape du projet Wide Open, tour du monde d’exploration des tiers-lieux d’innovation positive.

Alors que l'ancienne capitale de l'automobile avait été déclarée officiellement en faillite en 2013, Detroit renaît aujourd'hui de ses cendres, notamment grâce à de nombreuses initiatives de revitalisation, portées par des acteurs divers :

  • Entrepreneurs
  • Investisseurs
  • Makers
  • associations
  • créatifs

Tous unis pour assurer le come-back de la Motor City.

Le renouveau du centre-ville de détroit

Après des années de déclin démographique et l’abandon de nombreux biens immobiliers, le développement de Detroit connaît aujourd’hui une accélération fulgurante : depuis 2006, plusieurs dizaines de milliards de dollars ont été investis dans des projets de construction commerciaux et résidentiels. Son centre ville, autrefois déserté et désolé, grouille à présent de jeunes cadres ou créatifs, et son paysage recouvert de grues, se transforme à vitesse grand V.

Détroit Centre ville
Crédit Photo : Wide Open

L'histoire de Détroit est unique - du boom de l’industrie automobile, à la faillite, en passant par les mouvements de contre-culture du Motown. Ce passif aussi riche que complexe dote à présent la ville d'un héritage architecturel et culturel très attractif. Plutôt que de remplacer les bâtiments, certains investisseurs sensibles au cachet de la ville, ont choisi de restaurer les anciennes bâtisses. Respectant les modèles d’origine, ils ravivent le caractère et le charme de ce patrimoine architectural. Ils sont nombreux à avoir fait ce choix, si bien que la ville de Détroit est aujourd’hui perçue comme le projet de rénovation le plus ambitieux des Etats-Unis.

Un projet qui incarne cette orientation est celui du Detroit Foundation Hotel, ouvert en 2017 dans les anciens locaux de la caserne des pompiers de Detroit, datant de 1929. Le sol en marbre des cinq étages est original, tout comme la brique vernissée et les trois barres de descente de pompiers qui ornent la salle du restaurant de l'hôtel, offrant à la bâtisse un charme inimitable.

Ce mouvement est également révélateur de l’ambition forte de Détroit : allier revitalisation et innovation positive. En adoptant notamment les principes de l’économie circulaire dans ses rénovations, la ville déconstruit progressivement l’image négative de son paysage urbain et prouve que ses ruines sont aussi ses richesses.

Zoom sur Motor City Mapping : Plateforme Participative


Durant leur immersion dans l’ancienne Ghost City, nos deux exploratrices du projet Wide Open, ont découvert le Motor City Mapping, une base de données publique d’identification et de renseignements sur les propriétés de la ville, facilitant notamment les projets collectifs et citoyens de rénovation.

MOTOR CITY MAPPING
Crédit Photo : Wide Open

Cette plateforme créée par deux acteurs locaux, la start-up Loveland Technologies & l’association Data Driven Détroit, cartographie l’intégralité des propriétés de Détroit (y compris les espaces vacants et les ruines). Chaque citoyen peut ainsi contribuer à la plateforme, permettant ainsi d'affiner les informations sur chaque lot : état, prix de vente, occupation ou vacances, est-ce qu'une démolition est suggérée... Chacun peut l’alimenter en temps réel, en y ajoutant une photo, une localisation ou une information. Le site internet au design simple et accessible, recense déjà près de 400 000 parcelles !

Au service des pouvoirs publics

Le premier pas vers la revitalisation de Detroit passe par la connaissance pointue de ses territoires. Cet outil a ainsi permis à la ville de connaître la quantité exacte de bâtiments abandonnés et surtout de les distinguer : 6 255 parcelles utilisées comme déchetteries, 6 845 structures avec des dégâts causés par le feu, 27 730 structures nécessitant des barricades... Ces informations essentielles à la prise de décision ont permis aux services municipaux et fournisseurs de co-créer un plan d’action visant à adresser la question de la réhabilitation des bâtiments, enjeu de taille pour la ville.

Dans l'intérêt du plus grand nombre

L'outil n’est pas seulement utile aux institutions publiques. Dans la plupart des quartiers, les habitants savent désormais qu’ils peuvent, en se rendant le site internet, connaître les bâtiments en saisie ou tout simplement en apprendre plus sur les propriétés. Pour encourager la participation des habitants, une rétribution de 1$ par parcelle enregistrée a d'ailleurs été mise en place. Il  existe également des formations pour les aider à s’approprier pleinement l’outil. En plus d’être une démonstration de la performance des données en temps réel dans la résolution d’enjeux urbains complexes, le Motor City Mapping incarne un modèle de collaboration et de mutualisation de la donnée, dans l’intérêt de tous. Fédérant acteurs locaux, responsabilisant et informant les citoyens, faisant émerger de nouvelles opportunités pour les acteurs de l’immobilier... Cet outil ajoute également une dimension inclusive et collaborative au concept de la ville intelligente. Fort de son succès, le projet est aujourd’hui développé nationalement sous le nom de Loveland. L'intérêt ? Rendre visible la carte invisible de la propriété, à travers les Etats-Unis.