19/04/2019
Mis à jour le : 19/04/2019

Fermes urbaines en containers : l'agriculture du futur ?

Par : Le Hub Smart City
Fraises issues de l'agriculture urbaine en contenairs

À l’instar d’Agricool, des start-ups à succès émergent dans le secteur de l’agriculture urbaine. Les fermes en containers seraient-elles le futur de l'agriculture ?

Grâce aux récents progrès technologiques, l’AgTech a commencé à s'implanter dans les villes il y a quelques années. Hydroponie et autres modes d'agriculture hors-sol veulent répondre à une demande exigeante en matière de qualité et de provenance des produits.

Une bonne partie des citadins recherche des produits locaux et sains (sans pesticides ni OGM). Depuis quelques années, le secteur de l'agriculture urbaine en contenairs suscite un engouement important. Et il y a de quoi, car ce nouveau mode de production présente de beaux atouts !

 

Fruits et légumes en containers : une culture en plein essor

Qu’est-ce que l’agriculture en containers ?

Le concept consiste à récupérer un contenair de transport ou de stockage et de le transformer en créant les conditions idéales pour y produire des fruits et/ou légumes. On y installe des systèmes d’irrigation, de température, de lumière, etc. L’énergie utilisée est 100% renouvelable et la qualité de l’air y est contrôlée.

Dans ces contenairs, les fruits et légumes poussent grâce à une méthode de culture hors-sol appelée l’aéroponie (ou hydroponie). Le circuit d’eau qui les alimente permet d’utiliser 90% d’eau et de nutriments en moins que dans l’agriculture traditionnelle. Résultat : une culture environ 100 fois plus productive qu’en pleine terre !

 

Quels sont les bénéfices de ce mode de culture ?

En plus d’un rendement maximisé et d’économies d’eau, l’agriculture urbaine en containers offre des bénéfices intéressants.

Les fruits et légumes étant cultivés à l’intérieur, ils ne sont pas sujets à la saisonnalité et connaissent donc une croissance tout au long de l'année, indépendamment des conditions extérieures.

Aucun pesticide n’est utilisé et les produits présentent l’avantage de l’hyper proximité puisqu’ils poussent en ville.

Côté goût, les fruits et légumes urbains n’auraient rien à envier à leurs cousins des champs, mais il est encore tôt pour évaluer la qualité de leur teneur en nutriments.

contenair pour agriculture urbaine

Ces start-ups qui surfent sur la vague de l’AgTech urbaine

25 millions d’euros : c’est la somme qu’a levé Agricool en décembre 2018. La start-up cultive des fraises dans des containers situés à Paris, en Île-de-France, et même à Dubaï. Son slogan est clair, net et précis : « Zéro pesticide, zéro transport, zéro OGM ».

Grâce à cette quatrième levée de fonds en cinq ans d'existence, Agricool va pouvoir se donner les moyens de ses ambitions pour multiplier sa production par 100 d’ici 2021.

Bien qu’elle en soit l'exemple le plus marquant, Agricool n’est pas la seule start-up à s'être lancée sur le marché juteux de l'agriculture urbaine en containers. En France, d'autres jeunes pousses ont rejoint le club des fermes hydroponiques : Les Sourciers (dans le Gers), Cycloponics (à Paris), ou encore UrbanFarm (à côté de Rennes).

Outre-Atlantique, c’est Square Roots (à Brooklyn), Freight Farms (à Boston) ou encore La Boîte Maraîchère (à Laval, au Québec) qui proposent une approche similaire de l’agriculture urbaine de demain. Pour ne citer qu’elles.

aquaponie lumière LED violette

Les limites de ce nouveau mode de culture

Les améliorations apportées à la technologie hydroponique et à l'éclairage LED permettent aujourd’hui de combler le désir de produits locaux cultivés sans pesticides ni OGM.

Si l’agriculture urbaine en container possède des avantages certains, son coût de production serait aujourd’hui au moins quatre fois supérieur à celui de l’agriculture traditionnelle.

Entre la main-d'œuvre, l'énergie nécessaire à l'éclairage et aux autres dispositifs pour maintenir un environnement optimal, ce mode de culture est cher.

Et le coût est aussi environnemental. L’empreinte liée au transport de produits issus de l’agriculture conventionnelle est plus faible que celle de la production hors saison des fermes urbaines.

Et qu’en est-il de la capacité des fermes urbaines à nourrir une population citadine qui représente déjà 80% de la population française ?

plantes hydroponie

Une source de production complémentaire

Il semble peu probable que les fermes en containers parviennent un jour à nourrir les villes à elles seules, faute de volume et de variété.

L'agriculture urbaine technologique n'est pas la solution ultime aux problématiques liées à la production et à la consommation alimentaire dans les villes.

Néanmoins, elle représente un complément intéressant à l’agriculture traditionnelle qui a sa place sur le marché.

Elle est particulièrement utile dans les régions où les conditions sont défavorables à l’agriculture. C'est bien pour cela qu'Agricool s'est implantée dans le désert de Dubaï !

Sur le même thème Aménagement

Chartres, petit poucet des smart cities françaises

03/04/2019 - 2 mn

Depuis 2015, Chartres a rejoint les rangs des smart cities françaises. Du haut de ses 40 000 habitants, le chef-lieu de l'Eure-et-Loir voit loin !

Smart Cities : cap sur la transformation numérique

12/03/2019 - 4 mn

Dans quelle mesure les transformations numériques permettent la vie des habitants tout en répondant aux besoins économiques et environnementaux ?

Pôle multimodal Lyon Part-Dieu 2023 : un modèle de réinvention à grande échelle

08/03/2019 - 3 mn

La Métropole de Lyon est en train de remodeler le visage du quartier de la Part-Dieu, et notamment de sa gare. Fin des travaux en 2023 !

Zoom sur les 20 lauréats du concours Réinventer Paris II

22/01/2019 - mn

Zoom sur les 20 lauréats du concours Réinventer Paris II, qui a pour but de réaffecter des bâtiments et parcelle en déshérence à travers la capitale.

flipboard