22/01/2019
Mis à jour le : 28/01/2019

Zoom sur les 20 lauréats du concours Réinventer Paris II

Par : Le Hub Smart City
Réinventer Paris 2 - Station Blocpark
© Baehr & Landau Architectes

Les lauréats du concours Réinventer Paris II ont été annoncés mardi 15 janvier 2019 au Pavillon de l’Arsenal. L’objectif du concours : réaménager des bâtiments et parcelles désaffectés en surface et dans les souterrains parisiens. Les 20 projets retenus adressent des problématiques liées à la solidarité, aux arts, à l'agriculture urbaine et locale, au sport et au handicap.

DES STATIONS DE MÉTRO FANTÔMES RÉAFFECTÉES

Fermée depuis 1939, la station de métro Croix-Rouge rouvrira bientôt ses portes dans le 6e arrondissement. Mais cette fois, ce sera pour un voyage culinaire. Les 75 mètres de quai accueilleront un restaurant-bar à cocktails. Sur le quai d’en face, une halle abritera un marché et food court. Le Terminus, projet lauréat sur ce site, rend hommage à l’ancienne station Croix-Rouge qui fut un temps le terminus de la ligne 10 du métropolitain. C’était en 1923.

Sur la ligne 6 du métro, l’espace viaire sous viaduc deviendra le premier site d’escalade en extérieur à Paris. C’est la société Arkose qui a remporté la mise et pourra développer son projet Station Blocpark, dont le complexe comprendra aussi un restaurant.

Autre site propriété de la RATP en voie de réaménagement : la galerie souterraine Valois, située sous la place du Palais Royal. Celle-ci sera transformée en espace multimédia aux vitrines tactiles connectées qui serviront de supports pour la diffusion culturelle.

 

RÉINVENTER PARIS À TRAVERS LES ARTS ET LA MUSIQUE

Dans le 11e arrondissement, l’ancien poste de transformation électrique Enedis “Nation 1” va se métamorphoser en temple du son et de la musique. Les 9 000 m2 de surface seront équipés de studios d’enregistrement et d’espaces collaboratifs pour les musiciens. Il y aura même une salle d’orchestre symphonique. L’équipe lauréate est celle du projet MurMure soutenu par la holding immobilière Batipart.

En plein cœur du Marais, ce sont les Ateliers Beaux-Arts qui prendront une nouvelle forme : La Fabrique des Arts 3.0. L’objectif : rassembler artistes résidents, galeries, entreprises et grand public autour de la création artistique à l’ère digitale.
 
Discothèque mythique des années 80 et 90, la Main Jaune va trouver une nouvelle fonction après 15 années de déshérence en devenant un espace d’enregistrement consacré aux musiciens. Le bowling voisin de la Porte-de-Champerret fait également partie de ce projet de réaménagement intitulé Mastersound.

 

DES ESPACES PLURIELS POUR FAÇONNER LA VILLE DE DEMAIN

Du côté de l’esplanade des Invalides, c’est une nouvelle vie qui va commencer pour l’aérogare. Porté par le promoteur immobilier Emerige, le projet Aérog’Art a pour vocation de mélanger art, gastronomie et artisanat autour de la thématique du voyage. Galerie, musée pour enfants et halle gastronomique se rencontreront au sein d’une architecture métallique intemporelle, résiliente et réversible. 

Le quartier d’Auteuil verra deux transformations notables dont l’ancienne gare d’Auteuil. Cette dernière deviendra l’espace Ma Petite Cabane qui comprendra une école de formation au code informatique, à la robotique et à l’art numérique. Il y aura aussi un tiers-lieu destiné aux familles et des serres pour une initiation à l’agriculture urbaine. Ce site s’inscrit dans le prolongement de la petite ceinture.

Juste à côté, c’est l’usine de pompage d’eau de Seine dite “Usine d’Auteuil” qui sera remplacée par l'Usine des 5 Sens, projet remporté par un groupe de riverains et des architectes. Le site rénové et végétalisé accueillera une auberge de jeunesse, un centre d’agriculture urbaine, des ateliers et un espace restauration.

Le long de la Seine, c’est le tunnel Henri IV qui changera de visage avec des usages multiples au fil des saisons pour devenir la Station Henri 24. Le tronçon de 240 mètres sur les berges fera office de station-service accessible aux piétons. On y retrouvera des services de transports terrestres et fluviaux, une aire de jeux, un espace culturel ainsi qu’une station de mesure de la qualité de l'air et de l'eau de la Seine.

 

ancien garage Renault
© Gaetan Le Penhuel architectes/ Sam Architecture/Immobilière 3F.

Enfin, vers Oberkampf, l’ancien garage Renault deviendra quant à lui le Passage partagé, lieu pluriel qui hébergera un espace de coworking, un mur d’escalade, des activités pour l’artisanat et une ferme urbaine sur toiture.

LA SOLIDARITÉ AU CŒUR DE LA CAPITALE

Ancien hôtel particulier du 4e arrondissement, l’Hôtel de Fourcy deviendra le Gîte de Fourcy et abritera des familles modestes en voyage à Paris au sein d’une résidence sociale et d’un gîte solidaire.

Musée de la Libération: le projet Oasis
© Atelier Georges

Dans le 15e, c’est le Musée de la Libération qui offrira plus d'hospitalité au cœur de Montparnasse. Le projet Oasis, développé en collaboration avec des riverains, a pour ambition de recréer du lien social. Tout de bois bâti, le lieu hébergera notamment les voyageurs et personnes en situation de précarité et comprendra aussi un tiers-lieu culturel.

L’AGRICULTURE URBAINE EN PLEIN BOOM

Au niveau du square des Cardeurs, dans le 20e, le collectif Neck va transformer un espace désaffecté de 500 m2 en lieu hybride autour de l’alimentation du futur. Le projet Flabfarm proposera une micro-ferme urbaine, une épicerie, des ateliers culinaires et un comptoir de dégustation (y compris la dégustation d’insectes comestibles).
 
De l’autre côté de la capitale, le anciens réservoirs d'eau non-potable de Passy sont en cours de reconversion pour laisser place au Chai Subaquatique. Le porteur du projet est la société Winereef, spécialiste de la vinification sous-marine au Pays Basque. Une halle alimentaire, des zones d’agriculture urbaine et même une fosse de plongée seront accessibles au public !
 
Dans le 17e, c’est l’extérieur de la station service de Champerret qui sera rénové dans le but d’améliorer l’accès à l’Espace Champerret, au bord du périphérique. Le projet Peace & Log prévoit également un comptoir d’agriculture urbaine.

 

LA LOGISTIQUE URBAINE S’INSTALLE À PARIS

Quant à l’intérieur de l’Espace Champerret, c’est La Folie Champerret qui va s’en emparer. La station-service désaffectée sera transformée en centre de logistique urbaine pour le e-commerce.
 
Porteur du projet précédent, le groupe d’immobilier logistique Sogaris a également remporté le site du parc de stationnement Grenier-Saint-Lazare. Ce parking désaffecté deviendra aussi un centre de stockage pour les commerçants et riverains du 3e, tandis qu’une conciergerie s’installera en surface.

 

UN ACCÈS AU SPORT POUR TOUS

Plus grand site de l’édition Réinventer Paris II, la Cité Universelle sera le premier centre spécialement dédié au handisport sous toutes ses formes. Salles de compétition handisport, bureaux et résidence hôtelière feront partie du futur édifice. Le chantier de construction se situe rue de la Marseillaise, porte de Pantin (Paris 19e). 
 
Dans le même arrondissement, c’est le projet LAUMIERe+ par Sogeprom qui verra bientôt le jour. Le centre de répartition Laumière sera effectivement surélevé pour accueillir le premier hôtel pour sportifs amateurs et professionnels de Paris.

 

Sur le même thème Aménagement

Un hôpital 100% intelligent va ouvrir en 2020 au Canada

26/09/2019 - 4 mn

Zoom sur le concept d'hôpitaux intelligents à travers l'exemple de Mackenzie Vaughan Hospital, qui ouvrira ses portes fin 2020 dans l'Ontario (Canada)

La smart city par Google : utopie ou dystopie ?

17/06/2019 - 5 mn

Le projet Sidewalk Toronto a pour ambition de construire un quartier futuriste prototype dans la capitale de la province de l'Ontario.

Fermes urbaines en containers : l'agriculture du futur ?

19/04/2019 - mn

Les fermes en containers font partie des nouveaux modes de production agricole en milieu urbain. Quels en sont les avantages et limites ?

Chartres, petit poucet des smart cities françaises

03/04/2019 - 2 mn

Depuis 2015, Chartres a rejoint les rangs des smart cities françaises. Du haut de ses 40 000 habitants, le chef-lieu de l'Eure-et-Loir voit loin !

flipboard