29/11/2016
Mis à jour le : 29/04/2018

Les mille et un défis pour rendre la ville intelligente 1/3

Par : Lysiane J.Baudu
hub smart city villes intelligentes

Ville intelligente, connectée, collaborative, économe en énergie : les vocables sont nombreux pour décrire le mouvement qui a émergé depuis quelques années grâce à l'avènement du numérique. Les initiatives sont variées, et parfois centrées sur une seule problématique, en fonction d'un constat fort concernant la vie citoyenne, le transport ou l'énergie.

Reste qu'il faut plus qu'un simple outil numérique pour rendre une ville vraiment intelligente. Au-delà du premier constat, il s'agit d'adopter une vision générale de ce qu'on veut obtenir in fine, sur plusieurs fronts, puis une stratégie, quitte à ce que les initiatives prises connaissent plusieurs étapes de réalisation successives. Et enfin, trouver les outils adéquats. Les sociétés privées sont de plus en plus nombreuses à tenter de répondre aux besoins des collectivités territoriales. Bien entendu, ces dernières auront à cœur de mettre tout en place pour réussir. Réorganisation des services, pour honorer les attentes des citoyens, ou campagnes d'information afin que ces derniers modifient leurs comportements. Les défis sont nombreux. Les priorités sont-elles les bonnes ? Les citoyens ont-ils fait remonter leurs besoins ? S'ils sont demandeurs, se serviront-ils pour autant des outils mis à leur disposition ? Les effets attendus en matière d'usage ou d'économie d'énergie par exemple, s'avèreront-ils ? Y-a-t-il parfois des conséquences inattendues, voire malheureuses, aux actions menées ? Les tâtonnements ne sont pas exclus. Mais si tout va bien, les initiatives prises auront pour résultat une confiance et un confort accrus des citoyens, qui vivront en bonne « intelligence », sans oublier un développement plus durable, en « intelligence », cette fois, avec la planète.

 

Un enjeu juridique

Grâce à leurs initiatives en matière de villes intelligentes, sous forme notamment de plateformes numériques ou de géolocalisation, les collectivités territoriales ont l'occasion de récolter des milliers de données, directement ou via leurs prestataires de services. Mais en sont-elles propriétaires ? Jusqu'à quel point peuvent-elles les utiliser ? Après tout, le droit à la vie privée est reconnu par des textes nationaux et internationaux... Comment peuvent-elles s'assurer que les données recueillies ne seront pas revendues, même anonymisées, à des tiers, qui pourraient les utiliser à des fins commerciales ? Pour l'heure, le Conseil d'Etat prône la vigilance et seule la reconnaissance d'un droit de regard sur l’utilisation des données privées collectées est envisagée.

 

Lysiane J.Baudu en partenariat avec La Tribune

Sur le même thème Tendances

Comment le coliving réinvente le logement collectif locatif ? François Roth, un des fondateurs de la startup Colonies répond.

04/09/2018 - mn

Covoiturage, coworking et bien sûr colocation. Le « co » - faire avec, en réunion, simultanément – est un véritable phénomène de société.

Le tour du monde des innovations smart cities.

26/04/2018 - mn

Une ville intelligente ou smart city désigne une ville qui combine des innovations urbaines ou technologiques

Smart city et villes résilientes : enjeux et bénéfices

26/04/2018 - 4 mn

Les villes intelligentes et résilientes sont autonomes et s'adaptent. Le hub smart city s’interroge les enjeux et bénéfices de ces formes de villes.

Infographie : Les branches d'une Smart City Low Tech !

20/02/2018 - 2 mn

La low tech est fondée sur des techniques simples qui ne requièrent pas d'électronique mais n'empêche pas l'innovation.