10/09/2019
Mis à jour le : 13/09/2019

À quoi ressemble la ville idéale pour les plus jeunes ?

Par : Le Hub Smart City
Vue du Millenium Bridge de Londres

La société Nestpick a établi un classement des meilleures villes à vivre pour la génération Z, le 2019 Generation Z City Index.

 

Qui est Nestpick ?

Nestpick est le leader de la location d’appartements moyenne et longue durée. L'entreprise propose des services similaires à ceux d’Airbnb, mais pour des séjours plus longs.

 

Pourquoi étudier la génération Z ?

À travers cette étude, Nestpick a souhaité mieux comprendre ce qui rend une ville attractive aux yeux du segment démographique des plus jeunes.

La génération Z regroupe en effet tous les individus nés entre 1997 et 2012 (cette fourchette peut varier selon les sources). Il s’agit de ceux qui ont grandi avec la technologie et Internet entre les mains et qui commencent à entrer sur le marché du travail.

C’est la tranche d’âge la plus « connectée » et qui connaîtra un monde probablement soutenu par une intelligence artificielle omniprésente. Cette « génération silencieuse » commence à s’exprimer sur son futur, elle qui a grandi dans un climat de récession économique et de crise climatique. Il est important d’étudier les besoins, envies et valeurs de cette génération, créatrice du monde de demain.

Jeune de la génération Z pratiquant l'e-sport

Comment l’étude a-t-elle été réalisée ?

Pour cette étude, Nestpick a présélectionné 110 villes internationales et a mesuré leur « degré de numérisation » en analysant des facteurs tels que la e-gouvernance, la connectivité ou les banques en ligne.

Nestpick a voulu savoir quelles villes étaient les plus compatibles avec les principes portés par la génération Z. Pour cela, l’entreprise a évalué les initiatives des villes en matière d'égalité sociale, d'internationalisme et de climat. Un score de loisirs a aussi été calculé en mesurant la prévalence des événements d’e-gaming et des concerts.

Enfin, un « business score » a été attribué pour évaluer le degré d'esprit d'entreprise des villes, basé sur des critères tels que la force du secteur de l'IA, l'entrepreneuriat social et le coût de la vie.

Le résultat final est un index composé de 22 facteurs classant les villes selon leurs capacités à attirer et accueillir les talents qui feront et vivront le monde de demain. Nestpick a compilé les résultats de précédentes études afin d’en faire un classement général.

Vue sur la Tamise et London Eye avec le drapeau du Royaume-Uni

Londres, meilleure ville pour la génération Z

C’est Londres qui termine en tête du classement avec un score de 100, relativement loin devant Stockholm (89,88), Los Angeles (89,40), Toronto (86,20) et New York (86,03).

La capitale du Royaume-Uni se positionne donc comme ville la plus compatible avec les modes de vie de la génération connectée. C’est celle qui comprend, défend et incarne le mieux les principes que la génération Z priorise.

Malgré un coût de la vie élevé et de nombreuses incertitudes autour du Brexit, Londres prouve qu’elle est toujours l’une des smart cities les plus dynamiques et attractives de la planète.

Sur les différents facteurs de l’étude, Londres occupe la première place en matière de nombre de concerts, d’espaces de coworking et de startups d’entrepreneuriat social.

 

Londres encore plus intelligente

Avec son équipe, le maire Sadiq Khan a lancé Smarter London Together, programme qui a pour ambition de faire de Londres la « ville la plus intelligente du monde ». Le métropole se positionne en tant que banc d’essai global pour l’innovation.

Le programme Smarter London Together s’articule autour de cinq axes :

  • Concevoir des services connectés pour améliorer la vie des Londoniens

  • Permettre un partage sécurisé des données de la ville

  • Améliorer la connectivité et créer des rues plus intelligentes

  • Améliorer les compétences et le leadership digital

  • Favoriser la collaboration à l'échelle de la ville

Jetons un coup d’oeil aux 22 facteurs sur lesquels l’étude s’est basée  afin de mieux comprendre quels critères comptent le plus aux yeux de la nouvelle génération.

Affiche du programme Smarter London Together

Les 22 facteurs étudiés

Les facteurs se classent en quatre catégories : la présence du digital au service de la ville, les principes socio-environnementaux, la propension à l’entrepreneuriat, et enfin, les loisirs pour lesquels la génération Z montre le plus d’intérêt.

 

Digitalisation au service de la ville

Nestpick a sélectionné sept critères dans cette première catégorie, qui évalue la capacité d’une ville à fournir des services numériques de qualité à ses habitants :

  • Digitalisation gouvernementale

  • Connectivité/5G

  • Paiement digital et banques en ligne

  • E-mobilité et économie du partage

  • Habitudes sociales digitalisées

  • Éducation technologique

  • Confidentialité et sécurité en ligne

 

Principes socio-environnementaux

Sept autres critères viennent jauger le degré d’ouverture sociale et environnementale d’une ville :

  • Internationalisme

  • Égalité des genres

  • Égalité LGBT+

  • Action environnementale

  • Accès aux soins médicaux

  • Accès aux soins psychiatriques

  • Sécurité et droit de manifester

 

Propension à l’entrepreneuriat

La possibilité d’entreprendre et d’innover revêt une importance capitale pour une génération qui assiste et contribue à des mutations profondes dans le monde professionnel. C’est notamment le cas avec le déclin du salariat au profit de l’entrepreneuriat. Voici les cinq critères pris en compte par Nestpick :

  • Esprit entrepreneurial et d’innovation

  • Coût de la vie

  • Entrepreneuriat social

  • Industrie de l’IA

  • Espaces de coworking

 

Loisirs de la génération Z

La génération connectée se divertit en ligne mais valorise également les rassemblements physiques autour d’événements artistiques. Deux critères ont été retenus pour cette dernière catégorie des loisirs :

  • Développement des esports et du e-gaming

  • Nombre de concerts de musique organisés

 

Un aperçu du futur de la smart city

Comme la plupart des études, le 2019 Generation Z City Index présente des limites. Sa méthodologie et le choix des critères mesurés influencent les résultats.

Mais cela nous donne tout de même un aperçu intéressant des caractéristiques qui sont et seront de plus en plus privilégiées dans les smart cities du futur.

Sur le même thème Tendances

Vienne, le summum de la qualité de vie

06/12/2019 - 3 mn

Pour la deuxième année consécutive, Vienne a été élue « ville la plus agréable à vivre du monde » au Global Liveability Index.

Le bureau du futur ne ressemble pas à un bureau

17/09/2019 - 3 mn

Dans l'essor de l'économie collaborative, la startup française OfficeRiders réinvente l'espace de travail, plus flexible et moins cher.

Smart tourism : quel sera le tourisme de demain ?

06/09/2019 - 4 mn

Le smart tourism est en train de changer la façon dont nous voyageons et dont nous visitons le monde. Exemple de Lyon, capitale du smart tourism 2019.

De la smart à la slow city : ce que veulent les citoyens

28/06/2019 - 4 mn

La slow city s'impose doucement comme un modèle plus humain, rompant avec l'obsession effrénée du « toujours plus technologique » des smart cities.

flipboard